Sexologue clinicienne

 

En tant que sexologue clinicienne, j’offre des services d’évaluation et de thérapie sexuelle. Les trois premières rencontres servent à l’évaluation de votre situation tant passée que présente. Elles me permettent de mieux vous connaître et de faire sens de votre problématique à travers votre histoire. L’évaluation fait partie intégrante de la thérapie sexuelle. Une bonne thérapie ne peut avoir lieu sans une évaluation rigoureuse de la personne et de ses difficultés. Pour certains patients,  l’évaluation leur permet déjà de mieux comprendre leurs difficultés et les enjeux qui en découlent.

J’utilise deux approches thérapeutiques, dépendamment si vous consultez en couple ou en individuel. Voici mes approches cliniques :


Approche interactionnelle-systémique (couple) : L'approche interactionnelle-systémique en thérapie sexuelle part du principe que la sexualité se vit en relation. Lors de la thérapie, les partenaires découvrent le fonctionnement de leur couple avec ses forces et ses failles. Ils comprennent comment ils en sont arrivés là et le sens des conflits qui ressurgissent. Dans l’évaluation tout comme dans la thérapie, les modèles familiaux ainsi que les modèles de relations précédentes sont pris en compte pour mieux comprendre le fonctionnement actuel des partenaires et leur interaction dans leur relation tant amoureuse que sexuelle. Des thèmes comme l’intimité, la différenciation, la communication, les jeux de pouvoir, l’intimité et la sexualité sont abordés. Ensemble, les partenaires redéfinissent leur couple et envisagent de nouvelles façons d’être ensemble et de s’aimer.

En thérapie individuelle, cette approche apporte un éclairage important sur les dynamiques familiales et relationnelles de la personne qui consulte. Il s’agit donc d’un outil indispensable à son changement.


Approche psychodynamique-sexoanalytique (individuel) : Il s’agit d’une approche où les difficultés de la personne sont vues comme étant en lien avec son passé mais surtout, avec la façon dont la personne a encodé ses expériences dans son conscient et dans son inconscient. Elle cherche à comprendre le sens du problème et le travail thérapeutique consiste donc à travailler sur ce même sens. Selon cette approche, les problèmes du consultant viennent de conflits internes non résolus dans l'histoire personnelle de l'individu. Cette forme de thérapie amène l'individu à prendre conscience des anxiétés et des bénéfices sous-jacents aux différentes perturbations ainsi que des forces inconscientes qui les maintiennent. Il s’agit d’un travail en profondeur qui permet au patient non seulement de se soulager du symptôme qui l’a amené à consulter, mais également à mieux vivre d’autres aspects de sa vie. Cette approche trouve particulièrement écho chez des personnes qui se disent que malgré plusieurs réflexions, elles ne comprennent pas les raisons de leurs difficultés ou encore que les raisons qu’elles ont en tête leur semblent plutôt bénignes pour expliquer leur problématique. L’approche psychodynamique-sexoanalytique est aussi appréciée des personnes qui, ayant essayé toutes sortes d’autres solutions, incluant des exercices et des lectures, n’ont pas vu de changement significatif. Ici, les rôles du thérapeute et du patient sont bien définis, chacun apportant sa contribution à la thérapie. La parole, l’association libre, l'imaginaire et le rêve sont privilégiés dans le processus thérapeutique.

Avec les enfants, j’utilise l’approche psychodynamique également mais adaptée à eux. Il s’agit donc de comprendre les significations du comportement problématique de l’enfant. Les comportements difficiles sont vus comme l’expression d’une souffrance et donc plutôt que de traiter le comportement directement qui est en fait un symptôme, l’approche permet d’identifier les souffrances de l’enfant qui se matérialisent dans son comportement dérangeant. Comment est-ce que je m’y prends? En utilisant les modes d’expression privilégiés d’un enfant : le jeu et le dessin. Pour en apprendre davantage, visitez la page sur l’approche dynamique par le jeu et le dessin.


Voici maintenant la liste des problèmes sexuels que je traite en sexologie clinique, dans ma pratique privée. Ils ne sont pas en ordre d’importance ni de fréquence de consultation.


Pour les adultes :

  • le manque de désir sexuel
  • le dégoût de la sexualité
  • les difficultés érectiles
  • les problèmes éjaculatoires
  • le manque d’excitation sexuelle
  • l’anorgasmie
  • les douleurs sexuelles avec ou sans pénétration
  • la fixation sur la sexualité
  • la dépendance à la pornographie
  • la compulsion sexuelle
  • avoir vécu une agression sexuelle
  • les questionnements sur l’orientation sexuelle 
  • le fétichisme

Pour les enfants :

  • comportements sexuels problématiques
  • abus sexuels
  • questionnements identitaires

Prenez note que je suis membre de l’Ordre Professionnel des Sexologues du Québec (OPSQ) depuis ses débuts, en 2014, mais que je pratique la sexothérapie depuis 2003.

 

 

| Accueil |  | Plan du site |

 

Copyright © 2018 Geneviève Parent