Douleur Sexuelle

 

Qu’est-ce que la douleur sexuelle?

 

La douleur sexuelle est une douleur génitale persistante ou répétée qui peut être associée ou non aux activités sexuelles. Il existe plusieurs types de douleurs et chacune sera définie et expliquée. La douleur sexuelle se retrouve majoritairement chez les femmes.

 

·        Dyspareunie : douleur génitale persistante et répétée qui est associée aux activités sexuelles. La dyspareunie peut avoir des causes physiques mais elle a aussi souvent des causes psychologiques ou relationnelles. Pour le savoir, il faut regarder quand est-ce que la douleur est apparue. Est-ce généralisé, c’est-à-dire dans toutes les situations sexuelles? Ou est-ce spécifique, c’est-à-dire dans certaines situations sexuelles? Par exemple, lors de pénétrations, ou lors de certaines positions… Il faut aussi voir à quel endroit la douleur se situe dans l’appareil génital de la femme. Le mieux est d’abord d’aller consulter un gynécologue pour s’assurer qu’il n’y a rien de physique ou que l’aspect physique est traité s’il y a lieu et ensuite, d’aller consulter une sexologue.

·        Vestibulite : la vestibulite est un sous-type important de la dyspareunie. Il s’agit d’une douleur au vestibule, soit à l’entrée du vagin. La région est souvent inflammée, rouge et très sensible au toucher. Il peut y avoir des sensations de brûlure en urinant. La vestibulite peut être bien traitée à l’aide d’une thérapie combinée, soit la physiothérapie et la thérapie sexuelle. Le taux de succès de ces deux modalités combinées est équivalent à la chirurgie, qui peut laisser des séquelles.

·        Vulvodynie : il s’agit d’une douleur persistante aux organes génitaux extérieurs de la femme qui a lieu à n’importe quel moment de la journée. Cette douleur n’est donc pas liée aux rapports sexuels. Il est recommandé de consulter un gynécologue dans ce cas.

·        Vaginisme : il s’agit de spasmes ou de contractions involontaires répétées et persistantes des muscles à l’intérieur du vagin et qui rend la pénétration douloureuse sinon impossible. Les femmes souffrant de ce problème me disent se sentir devenir contractées à l’approche de la pénétration. Ce problème peut être très bien traitée par une sexologue.

 

 

| Accueil |  | Plan du site |

 

Copyright © 2009 Geneviève Parent